Publié : 27 novembre 2016

FAQ - Le latin au collège Choiseul

Réponses aux questions les plus fréquentes


Qui peut suivre l’enseignement de complément latin (EC latin) ?
Tous les élèves de 5e, 4e et 3e. Ce n’est pas réservé aux bons élèves.

Comment ça se passe ?
En 5e, tous les élèves participent à un projet et reçoivent un enseignement en lien avec l’Antiquité. Ceux qui le souhaitent peuvent donc approfondir leurs connaissances en suivant l’enseignement de complément latin à raison d’une heure par semaine en 5e et de deux heures par semaine en 4e et en 3e. Il y a deux professeurs de Lettres classiques au collège Choiseul, Mme Brec-Chatenay et Mme Quinton ; ce sont elles qui assurent les cours de latin.

Comment s’inscrire ?
Il suffit de cocher la case « enseignement de complément latin » sur la fiche de vœux pour le 2e trimestre (à titre informatif, cela ne vaut pas engagement) et pour le 3e trimestre (à titre définitif, cette fois).

Le latin compte-t-il dans la moyenne ? et pour le DNB (Diplôme national du Brevet) ?
Oui, le latin compte dans la moyenne. Les moyennes de latin sont d’ailleurs très bonnes, à condition de s’investir et de bien apprendre les leçons. Le but est toujours de valoriser les élèves qui ont fait le choix de suivre l’EC latin. Le professeur de latin évalue aussi les compétences du socle commun en 5e, 4e et 3e et donne son avis pour l’attribution des points de contrôle continu pour le DNB en 3e. De plus, les élèves qui suivent l’enseignement de complément reçoivent 10 à 20 points supplémentaires pour le contrôle continu du DNB (10 points pour un niveau convenable, 20 points pour un bon niveau).

Je peux débuter en 4e ? en 3e ?
L’idéal est de commencer en 5e, mais il est toujours possible de s’inscrire en latin et nous accueillons tous les élèves qui débutent en 4e. En 3e, il faut que l’élève soit très motivé et cela demandera plus de travail à la maison.

Je peux arrêter ?
Oui, en 5e les élèves découvrent le latin et peuvent arrêter à la fin de l’année. Attention : comme il faut prévoir les effectifs pour préparer l’année à venir, les élèves doivent parler à leur professeur de latin de leur intention d’arrêter et lui donner une courte lettre des parents avant le conseil de classe du 3e trimestre, sinon l’arrêt ne sera pas pris en compte.
Entre la 4e et la 3e, les élèves continuent le latin (sauf exceptions, comme des difficultés scolaires importantes). Nous avons fait ce choix au collège Choiseul pour permettre aux élèves de bien préparer la 3e afin que la majorité reçoivent les 20 points « bonus » pour le DNB.
Les élèves ne peuvent normalement pas arrêter en cours d’année.

J’ai peur de regretter…
Évidemment, ce n’est pas toujours facile d’aller en latin, quand d’autres élèves n’ont pas cours, il faut travailler un peu plus et comme dans les autres cours, on peut parfois avoir envie d’être ailleurs… mais si tu questionnes les adultes autour de toi, il y a vraiment très peu de chances que tu entendes quelqu’un te dire qu’il regrette d’avoir fait du latin plus jeune ; par contre, beaucoup parmi ceux qui n’ont pas fait ou n’ont pas pu faire de latin te diront qu’ils le regrettent.

J’ai peur que cela me fasse trop de travail…
En moyenne, le latin te demandera 10 minutes de travail personnel par semaine (essentiellement pour la mémorisation des leçons).

Une LV1, une LV2 et du latin en plus… ça ne fait pas trop de langues ?

C’est une inquiétude fréquente ! En réalité, les cours d’EC latin sont très différents d’un cours de langue vivante. On n’apprend pas à parler latin, on apprend du latin pour mieux comprendre le français et les autres langues, notre culture et les autres cultures (comme tu le verras si tu lis les réponses aux questions suivantes). Le latin sera donc un véritable atout dans ton apprentissage des autres langues.

Mais, le latin, à quoi ça sert ?
C’est une vaste question ! D’abord, il y a la curiosité, le plaisir d’apprendre, de découvrir une langue et une culture… Comme dans toutes les matières et dans la vie en général, on n’apprend pas uniquement parce que c’est utile et que ça nous servira directement plus tard, mais si l’on se projette dans l’avenir, il est vrai qu’il y a beaucoup à gagner à suivre l’EC latin.
D’abord, le latin t’aidera à te forger une culture solide et à mieux comprendre le monde dans lequel tu vis, car l’Antiquité a laissé un important héritage, toujours très présent aujourd’hui en Europe dans les langues, dans les institutions, dans les arts et la littérature.
Ensuite, le latin t’aidera à mieux comprendre la langue française et les langues en général. En effet le français descend du latin et on considère en général que 80% de nos mots viennent de cette langue. Le latin nous aide donc à mieux comprendre le vocabulaire et à mémoriser l’orthographe des mots français. De la même manière, le latin aide à apprendre les autres langues auxquelles il a donné naissance, comme l’espagnol, l’italien, le portugais, … Le latin permet aussi de comprendre le principe des langues à déclinaisons (comme le grec ancien, l’allemand, le russe, l’arabe classique, …).
Enfin, la connaissance du latin et de la culture gréco-latine constitue un atout dans de nombreux métiers ! En voici quelques exemples : le vocabulaire scientifique, l’histoire des sciences, les noms latins de plantes et d’animaux pour les métiers scientifiques ; la précision du vocabulaire et l’étymologie pour les métiers demandant une rigueur dans l’écriture ; les expressions latines juridiques pour le droit…

Concrètement, en cours, on fait quoi ?
L’EC latin est un cours qui mélange beaucoup de disciplines : on étudie la langue latine, l’étymologie, l’histoire, la civilisation, la mythologie, la littérature, les arts, l’évolution de la pensée, selon les sujets abordés, nous parlons aussi des langues vivantes, de l’archéologie, des sciences ! Il y en a pour tous les goûts et pour tous les profils, du plus littéraire au plus scientifique.
On lit et on traduit des textes, on fait des recherches, on travaille la langue, on se raconte des histoires de la mythologie, on découvre la civilisation et l’histoire, on visionne des documentaires, on fait des exposés, on étudie des œuvres d’art, on fait des débats, on se lance dans des projets… Les élèves latinistes ont donc l’occasion de travailler un peu plus les compétences qui sont attendues pour tous à la fin du collège.

Il y a des sorties et des projets ?
Oui, le collège propose des sorties et des projets pour les élèves latinistes. Voyage en Italie, sorties au musée, découverte des traces de l’Antiquité dans la ville d’Amboise, pièce de théâtre en latin, simulation de débat ou de journal télévisé, création d’affiches, de magazines, archéologie expérimentale, participation à des concours, etc.

D’autres questions ?
Tu peux te renseigner auprès de ton professeur principal et auprès des professeurs de latin du collège, qui se feront un plaisir de te répondre !